Chat.

15.07.2015-17.07.2015-03.02.2016

Avez-vous déjà rencontré une personne capable de vous faire changer d’univers juste en vous regardant dans les yeux? Êtes-vous déjà tombé amoureux d’une personne au point d’en avoir encore des papillons dans le ventre des mois après? Vous souvenez-vous de la date à laquelle vous avez rencontré cette personne? Vous souvenez-vous des dates importantes de votre relation?

Trois dates importantes.
15.07.2015. La rencontre. 17.07.2015. L’essai dans lequel on y a laissé des plumes. 03.02.2016. Les retrouvailles.

Je pense que lorsqu’on rencontre quelqu’un, surtout à mon âge, on pense toujours que c’est la bonne personne, que c’est celle avec qui on va réellement passer le reste de sa vie. Il y a quelques années, j’y ai cru. Mais j’ai eu tord. Puis je l’ai rencontré, lui. Mon chat. On a mis du temps à comprendre que l’un sans l’autre, ça ne fonctionnait pas. On a mis du temps à reconnaître que l’un manquait à l’autre et inversement. On a mis du temps à mettre chacun notre fierté de côté. On a mis du temps à grandir. Mais on a pris le temps de se retrouver, de réapprendre à se connaître. Et aujourd’hui, on en est là… De l’amour, de la complicité et du bonheur.

Chaque semaine est une nouvelle aventure… Pourquoi chaque semaine et non chaque jour? Parce que 159 kilomètres de trajet en voiture, 3 h 54 minutes de trajet en transport en commun, 110,07 kilomètres à vol d’oiseau, depuis maintenant 1 an et 5 mois (officiellement) ou plutôt 1 an 11 mois et 16 jours (officieusement) nous séparent. Pour certaines personnes, ça peut paraître énorme, insurmontable ou impossible à vivre, mais pour nous, c’est viable… Ben oui, puisqu’on le fait! Beaucoup de personnes autour de nous ont toujours cru que c’était totalement impossible, que ça ne marcherait pas. Au début, on leur avait donné raison..mais quand on s’est retrouvé, ça a complètement changé la donne. Aujourd’hui, on leur prouve que c’est possible quand chacun y met du sien, quand on se voit régulièrement et qu’on entretient l’amour et la complicité. Je ne vais pas vous faire un truc à l’eau de rose genre « non, on ne se dispute jamais » car ça serait complètement faux. Nos caractères sont sensiblement les mêmes, et je peux vous dire que quand ça gueule, ça gueule (oui oui).

Vint le moment un peu cucul la praline et fleur bleue

Oui, il me rend heureuse chaque jour malgré la distance. Même si nos emplois du temps respectifs sont parfois surchargés, on trouve toujours le moyen de s’appeler au moins une fois par jour ou tous les deux jours. On a trouvé notre petite routine qui n’en est pas réellement une. On sort, on discute de tout et de rien, on va au restaurant (beaucoup trop de fois d’ailleurs), on se chamaille, on joue aux jeux vidéos, on écoute les mêmes musiques, on aime les mêmes séries et les mêmes films… Parfois on fait les enfants aussi..mais je vous assure qu’on est heureux tous les deux. Réellement.

On est des enfants de 22 ans et on assume entièrement ♥

Il a su me rendre le sourire et me faire aimer la vie de nouveau. Il m’a rendu heureuse comme personne n’a jamais su le faire auparavant. Il m’a aimé comme j’étais à l’instant présent, et même encore pour la personne que je suis devenue aujourd’hui. Même si parfois ça fait des étincelles, on s’en fiche, puisqu’on est heureux lui et moi. Il est mon rayon de soleil parmi toute la noirceur de ce monde de brutes. On se complète mutuellement.

Parfois les gens nous regardent bizarrement dans la rue..oui, ça n’est pas tous les jours qu’on voit des jeunes adultes se tenant la main, faisant les idiots, s’embrasser à tout va et s’aimer comme au premier jour. Mais honnêtement, on s’en fiche.

Nos moments préférés? S’asseoir à une table, boire un verre, critiquer les gens qui passent. S’allonger, regarder un film, rire, s’embrasser. Prendre la voiture, partir faire un tour, ne se soucier de rien. S’allonger dans l’herbe et regarder les étoiles.

 

Mon amour, pour toujours ♥

 

1 commentaire sur “Chat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *